Conversation avec Jacques-Alain Miller

11 juin 2022 – 17h00

Les rendez-vous de la Librairie de l’ECF

Mental n°44

Vouloir un enfant ? Désir de famille et clinique des filiations

PIPOL 10

Vouloir un enfant ?
Désir de famille et clinique des filiations

À PROPOS DE L’EUROFÉDÉRATION DE PSYCHANALYSE (EFP)

Un peu d’histoire

L’École européenne de psychanalyse (EEP) est née en 1990, anticipant la naissance de l’AMP (1992). Fondée comme l’Autre européen de l’École de la Cause freudienne, elle a rassemblé plusieurs groupes — en Europe et au-delà — qui étaient liés, d’une manière ou d’une autre, à l’orientation lacanienne. Depuis sa création, trois écoles ont émergé de ces groupes et l’EEP les a accueillies : l’École Lacanienne de Psychanalyse (ELP) en Espagne, créée en 2000, la Scuola Lacaniana di Psicoanalisi (SLP) en Italie, créée en 2002, et la New Lacanian School (NLS), qui regroupe plusieurs pays d’Europe et d’ailleurs, créée en 2003.

En 2008, l’EEP a décidé de devenir la Fédération Européenne des Écoles de Psychanalyse (FEEP). L’ECF a accepté d’en devenir membre. Dès lors, il existe une Fédération regroupant les quatre écoles de l’AMP en Europe dont le but est de coordonner la lutte contre l’idéologie de l’évaluation et ses initiatives législatives, ainsi que de combattre certaines politiques sanitaires appliquées à la santé mentale dans les pays de l’Union européenne. D’autre part, la FEEP, coordonnée avec l’AMP, a eu un certain nombre de fonctions importantes pour les Écoles européennes, notamment en ce qui concerne la passe et d’autres questions concernant la formation du psychanalyste.

De la FEEP à l’EuroFédération de Psychanalyse

La transformation de la FEEP en EuroFédération de Psychanalyse (EFP), consignée dans le procès-verbal de juin 2010, est le fruit d’une réunion avec Jacques-Alain Miller, en préparation de PIPOL 5, à Bruxelles en janvier 2010. Cette transformation répond à une lecture de la réalité politique actuelle qui concerne la psychanalyse sur les plans « externe » et « interne ». Sur le plan externe, l’EuroFédération de Psychanalyse traduit un désir d’être plus présente auprès des instances politiques européennes. L’idéologie de l’évaluation généralisée, la diffusion des pratiques TCC, les initiatives législatives concernant le champ psi qui attaquent la Psychanalyse, les tentatives de marginalisation des pratiques de la parole par l’essor des neurosciences et du marché des psychotropes, sont comme les pièces détachées d’une machine monstrueuse qu’il ne suffit plus d’étudier, de critiquer, de dénoncer. Il s’agit désormais de donner à notre communauté d’orientation lacanienne la consistance d’un grain de sable susceptible de se loger dans les rouages infernaux au niveau européen, ne pouvant plus se limiter aux luttes locales de chaque pays — même si celles-ci gardent bien sûr toute leur importance.

C’est dans cet esprit que nous avons été en contact, ces deux dernières années, avec le conseiller régional de l’OMS pour la santé mentale en Europe, basé à Copenhague, et que nous avons eu des échanges avec lui concernant la place de la psychanalyse dans le paysage de la santé mentale en Europe. Par ailleurs, nous avons été en contact avec Isabelle Durant, vice-présidente du Parlement européen, qui a participé au Forum des Femmes organisé à Paris par Jacques-Alain Miller en octobre 2011, ainsi qu’à une activité du EFP en collaboration avec l’ACF-Belgique à Bruxelles en janvier 2012. Nous continuerons à soutenir ces liens.

Sur le plan interne, la transformation de la FEEP en EFP est une manière de prendre en compte « l’événement de Paris » de novembre 2009. D’une part, cet événement a placé le rapport propre du psychanalyste à l’inconscient, avec la passe comme horizon, au cœur de l’éthique et de la formation du psychanalyste.

D’autre part, elle a donné la parole aux « nouveaux venus » — appartenant à ce que Jacques-Alain Miller a appelé la « Génération Forum » — qui ont rejoint l’ECF sur la base de leur engagement politique. L’EuroFédération a l’ambition de soutenir ce nouage paradoxal entre un engagement politique collectif à grande échelle et le principe d’une « démassification de l’énonciation ».

En outre, l’EFP continue à remplir les fonctions que la FEEP remplissait en relation avec les Écoles européennes de l’AMP. Elle dispose de son propre règlement sur la passe et participe aux débats sur les modalités de de c es dispositifs dans les Écoles. Ainsi, l’EFP continue à soutenir ce lieu d’extime dans les Séminaires de certaines écoles.

 

La passe dans l’EuroFédération de Psychanalyse

Les règles du dispositif de la passe dans le cadre de l’EFP ont été modifiées en mars 2016. Cela concernait la SLP et la NLS, pour lesquelles des dispositifs ad hoc ont été conçus. Avec l’expérience, ces dispositifs sont susceptibles d’être révisés. [https://www.europsychoanalysis.eu/la-passe/]. L’ECF et l’ELP ont leurs propres dispositifs.

 

Une communauté de travail européenne

L’EFP n’a pas eu besoin de créer une communauté européenne de psychanalyse d’orientation lacanienne : une telle communauté de travail existait déjà au moment de sa fondation. Cependant, elle a dû être structurée afin d’acquérir une cohérence symbolique efficace. Deux opérations étaient nécessaires à cet effet : d’une part, il fallait dépasser les limites de l’organisation des communautés de travail autour d’un pays, d’une école, d’une langue, pour s’ouvrir à la dimension européenne. D’autre part, il était nécessaire de donner corps au grand nombre d’adhérents à l’orientation lacanienne de l’AMP et du Champ freudien en Europe.

Au cours des deux dernières années, nous avons constaté que l’EFP, en tant que signifiant européen de la psychanalyse, soutenu par un grand nombre d’adhérents, est un billet d’introduction qui nous permet d’ouvrir les portes de l’Union européenne pour les questions politiques concernant la psychanalyse. De plus, ce nouveau signifiant a eu un effet sur la vie de nos Écoles et de nos groupes de travail, favorisant un tourbillon d’échanges entre les membres des groupes qui se reconnaissent dans leur appartenance commune à l’EuroFédération, quel que soit le pays ou la langue et l’École auxquels ils se réfèrent.

 

L’annuaire régional de l’EuroFédération de psychanalyse

L’annuaire régional de l’EuroFédération contribue à donner corps à notre communauté européenne. Il est coordonné par le secrétaire de l’EuroFédération de Psychanalyse.

En 2021, l’annuaire a été révisé. Cet annuaire témoigne de la diversité et de la répartition géographique de l’EFP dans l’espace européen, conçu non seulement comme un ensemble géographique et politique, mais aussi comme la déclinaison de 57 régions et 84 sous-régions dans lesquelles une communauté psychanalytique est active. L’annuaire note la présence d’un représentant de zone pour chacun d’entre eux, avec leurs coordonnées. Il s’agit de la sixième édition de l’annuaire, qui est constamment mis à jour.

A partir de cette édition 2021, l’Annuaire des Régions sera disponible en format numérique sur le site de l’EuroFédération de Psychanalyse.

 

Le Congrès européen de psychanalyse

Le premier congrès européen de psychanalyse (PIPOL 5) a eu lieu les 2 et 3 juillet 2011, au SQUARE à Bruxelles, choisi comme lieu de tous les PIPOL suivants.

PIPOL 5 : « La santé mentale, existe-t-elle ?

PIPOL 6 : Après Œdipe : les femmes se conjuguent AU FUTUR.

PIPOL 7 : Victime !

PIPOL 8 : La clinique hors-les-normes.

PIPOL 9 : L’inconscient et le cerveau : rien en commun.

PIPOL 10 : Vouloir un enfant ? Désir de famille et clinique des filiations

Ces Congrès rassemblent des collègues de toute l’Europe. Ils se déroulent avec une traduction simultanée en cinq langues : anglais, espagnol, français, italien et néerlandais. Les organisateurs souhaitent donner au Congrès une dimension épistémique et politique.

 

Mental

La revue Mental porte haut la voix de l’EuroFédération de Psychanalyse. Il s’agit d’une revue européenne de grande qualité épistémique, engagée politiquement dans les questions de psychanalyse et de santé mentale depuis sa création en 1995.

 

Site web

Un site électronique de l’EuroFédération a été créé. Il est publié dans les quatre langues des Écoles de l’EFP. Il contient les textes fondateurs, une présentation de l’EFP, des textes de discussion, une rubrique sur Mental, des informations sur le prochain Congrès européen, un espace pour les annuaires d’EFP, etc.

L’adresse du site : http://www.europsychoanalysis.eu/

 

PIPOL News

Cette liste de diffusion électronique a été créée en avril 2010 afin de stimuler le débat au sein de notre communauté de travail européenne.

Elle est distribuée dans les quatre langues des Écoles de l’EFP : anglais, espagnol, français et italien. Les archives de cette lettre d’information sont disponibles sur le site. Les membres de l’EuroFédération qui ne l’ont pas encore fait sont invités à s’abonner à PIPOL NEWS en envoyant un e-mail sans écrire une demande à l’adresse suivante : pipolnews-subscribe@yahoogroupes.fr.

 

Mis à jour le lundi 19 juillet 2021

Guy Briole

Président de l’EuroFédération de Psychanalyse

 

 

PIPOL

Retrouvez les précédents PIPOL dans la rubrique archive du blog PIPOL 10 !

Congrès PIPOL 10

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 3 et 4 juillet 2021
Vouloir un enfant ?
Désir de famille et clinique des filiations

Congrès PIPOL 9

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 13 et 14 juillet 2019
L’inconscient et le cerveau,
Rien en commun

Congrès PIPOL 8

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 1 et 2 juillet 2017
La clinique hors-les-normes

Congrès PIPOL 7

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 5 et 6 juillet 2015
Victime!
Comment y échapper ?

Congrès PIPOL 6

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 6 et 7 juillet 2013
Victime!
Comment y échapper ?

Congrès PIPOL 5

Congrès européen de Psychanalyse
Bruxelles – 2 et 3 juillet 2011
La Santé mentale existe-t-elle ?

MENTAL

L’EuroFédération de Psychanalyse (EFP) créée en 2010, à la suite de la FEEP et de l’EEP, est la fédération des quatre Écoles lacaniennes de psychanalyse de l’AMP en Europe.
Elle représente une grande communauté de praticiens orientée par la psychanalyse de Freud et de Lacan, au-delà du rayonnement des Écoles.
Elle est attentive à la poussée normative et règlementaire des pratiques « psy » dans les différents pays européens et s’engage à défendre la particularité des pratiques de la parole et la singularité de ce que chacun déploie dans l’expérience thérapeutique.

MENTAL

 

Pour recevoir la newsletter de l’EFP